Midi Libre, Jeudi 09 janvier 2020 : William Nicolas se sort du piège tendu par Timothée Zeitounian

Midi Libre, Jeudi 09 janvier 2020 : William Nicolas se sort du piège tendu par Timothée Zeitounian

Ce collégien de 11 ans et demi a interviewé, pour “Midi Libre”, l’ensemble des candidats déclarés aux municipales. Quatrième rencontre, avec William Nicolas, tête d’une liste citoyenne.

Ils sont restés assis ensemble, à parler, plusieurs dizaines de minutes après la fin de l’interview. Le candidat, William Nicolas, posant à son tour des questions à son jeune intervieweur, Thimothée Zeitounian. Lui donnant des conseils, aussi. Le regard parfois amusé, parfois impressionné, ou encore gentiment réprobateur.

Parce que si Timothée est un apprenti journaliste de 11 ans et demi, il rêve également de politique et a glissé au candidat que, lui aussi, il se verrait bien maire de sa ville natale, un jour ! « Il m’a parlé de l’objectif que j’ai de devenir maire de Sète. J’ai 11 ans. Ce n’est pas forcément celui que j’aurai, adulte. Mais il m’a conseillé de ne pas avoir cette ambition, car la politique est un monde cruel. Et que des personnes pourraient m’abandonner pendant mon parcours politique », précise Timothée.

Le seul qui répond à la question piège !

 

Des conseils à la résonance particulière quand on sait que William Nicolas, “Marcheur” historique, est entré en dissidence en choisissant de se présenter aux municipales de mars 2020. Et que, suppléant du député LREM Christophe Euzet, il est allé contre la décision de ce dernier en se présentant. Il y avait une sincérité toute personnelle et beaucoup de non-dits dans les conseils donnés au collégien sétois.

Timothée, qui participe par ailleurs aux réunions publiques et différentes rencontres organisées par tous les candidats, n’avait jamais encore réellement croisé William Nicolas. Il a donc apprécié ces échanges. « William Nicolas a été très gentil avec moi et a répondu à toutes mes questions. C’est le seul qui a répondu à ma question piège ! Je le félicite. Il est la personne que je pensais. Il a une bonne idée de l’avenir de Sète », estime le jeune jouteur.

L’interview a en effet permis de découvrir un William Nicolas vrai connaisseur en matière de joutes et de sport. Il a été le seul à donner le nom du champion de ligue en lourds 2019, déjouant la malice de Timothée. Lequel cherchait à savoir, l’air de rien, si les candidats sétois « vont voir un spectacle ou un sport » lorsqu’ils assistent aux joutes.

Caroline Froelig

Voir la vidéo